Aliments à manger et à éviter pendant l’allaitement.

Aliments à manger et à éviter pendant l’allaitement.

Un régime d’allaitement sain est essentiellement le même qu’un régime nutritif lorsqu’il n’est pas allaité. La principale différence est que les personnes qui allaitent ont besoin de plus de calories.
Pendant l’allaitement, une personne a besoin d’environ 450 à 500 calories supplémentaires par jour. Les personnes qui souhaitent perdre du poids après la grossesse n’ont peut-être pas besoin d’augmenter leur apport calorique pendant l’allaitement, mais elles devraient en discuter avec leur médecin.

Des nutriments spécifiques, tels que le fer, le calcium, le potassium et les vitamines A et D, sont particulièrement bénéfiques pour l’allaitement. Manger une grande variété d’aliments est également essentiel, car cela exposera le bébé à des goûts différents et pourrait le rendre plus réceptif aux aliments solides par la suite.

Dans cet article, nous examinons les aliments que les experts conseillent aux gens de manger ou d’éviter pendant l’allaitement. Nous fournissons également de l’information sur les suppléments et les stratégies de préparation de repas nutritifs.

Que manger pendant l’allaitement ?

 

Aucun régime alimentaire ne sera idéal pour toutes les personnes qui allaitent. L’objectif devrait être d’avoir une alimentation saine et variée. Lorsque vous allaitez, essayez d’inclure les aliments suivants dans les repas de chaque jour :

Fruits:

Les fruits sont une riche source de nombreux nutriments. Ils peuvent aussi aider à soulager la constipation, que certaines personnes ressentent après l’accouchement. Visez environ 2 tasses de fruits par jour, ce qui devrait inclure une grande variété de fruits différents.

Le département de l’Agriculture des États-Unis (USDA) recommande les fruits suivants, car ce sont d’excellentes sources de potassium et certains d’entre eux contiennent également de la vitamine A :

-melon cantaloup
-melon miel
-bananes
-mangues
-abricots
-pruneaux
-oranges
-pamplemousse rouge ou rose

Légumes:

Les personnes qui allaitent exclusivement au sein devraient s’efforcer de manger 3 tasses de légumes par jour. Ceux qui combinent l’allaitement maternel et l’allaitement maternel devraient manger 2,5 tasses de légumes par jour.

Les légumes sont riches en vitamines et en antioxydants. La consommation d’une quantité suffisante aidera l’organisme à reconstituer les nutriments dont il a besoin pour produire du lait.

L’USDA recommande les légumes suivants en raison de leur teneur en potassium et en vitamine A :

-épinards
-légumes verts cuits, comme le chou frisé et le chou vert et le chou vert.
-carottes
-patates douces
-citrouille
-tomates
-poivrons rouges

Céréales

Les céréales offrent des nutriments essentiels, en particulier les grains entiers, comme le riz brun et le pain de blé entier. Les gens devraient viser à manger 8 onces (oz) par jour s’ils allaitent exclusivement au sein, ou 6 oz s’ils allaitent aussi au lait maternisé.

Certaines céréales, comme le quinoa, sont également riches en protéines, un nutriment essentiel à l’allaitement.

Les céréales enrichies fournissent des nutriments ajoutés et sont également une bonne option. Il est préférable de s’en tenir aux céréales à grains entiers qui ne contiennent pas de sucre ajouté.

Protéines

Lors de l’allaitement, l’organisme a besoin de 25 grammes (g) de protéines supplémentaires par jour et d’au moins 65 g par jour au total.

Les experts recommandent d’inclure des protéines à chaque repas.

L’USDA recommande les sources de protéines suivantes :

-haricots et pois
-noix et graines
-bœuf, porc et agneau maigre
-huîtres, crabe et moules
-saumon, hareng, goberge, goberge, sardines et truite.
Les fruits de mer sont riches en acides gras oméga-3, qui peuvent favoriser le développement sain du cerveau du bébé. Le saumon, les sardines et la truite sont d’excellents choix parce qu’ils sont riches en oméga-3 mais pauvres en mercure.

Les personnes qui allaitent devraient éviter d’autres poissons, comme le thon blanc, l’espadon, l’espadon, le requin et le maquereau royal, qui sont riches en mercure. D’autres formes de thon peuvent être consommées sans danger.

Produits laitiers:

La grossesse et l’allaitement peuvent lixivier le calcium des os. Les produits laitiers, comme le fromage et le lait, sont d’excellentes sources de calcium, et bon nombre d’entre eux ont ajouté de la vitamine D.

Les personnes qui allaitent devraient viser un minimum de 3 tasses de produits laitiers par jour. Les éléments suivants sont de bonnes sources de vitamine D et de calcium :

-lait
-yogourt
-fromage naturel
Les personnes qui ne mangent pas de produits laitiers peuvent également obtenir du calcium à partir de légumes-feuilles foncés, de haricots et de jus d’orange enrichi. L’Académie nationale des sciences recommande aux personnes qui allaitent de consommer 1 000 milligrammes (mg) de calcium par jour.

LAISSE UN COMMENTAIRE

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.